vendredi 21 août 2009

Jour 70 : Le scoop

Ce soir, j’étais en train de digérer mon souper en solo en sirotant un verre de vin quand je me suis dit « Tiens, depuis le temps, les photos du souper avec Mélanie L., Émilie L. et mon charmant époux chez Il Sole sur Sunset, où Paul Rudd a fait une sortie remarquée, doivent avoir été publiées! » Ça remonte à mars dernier quand même. Une petite recherche sur Google image m’a jetée en bas de ma chaise. Qui est-ce qu’on voit, derrière Paul Rudd? Pas Brad Pitt, pas Jack Nicholson, non, la belle bette de mon chum et ma botte blanche! On peut aussi voir l’émerveillement embrouillé d’Émilie et mon derrière de tête. C’est un début mes chers amis. D'ici peu, ce sera Star inc.



Je vous invite à cliquer sur les photos pour les visualiser en format américain... (think big!)


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Objectif du jour : Terminer d’organiser la maison de fond en comble.

Fait saillant : On est sur une photo de paparazzi!

Pensée du jour : « Hahahahahahahahahaha! »

jeudi 20 août 2009

Jour 68 : The Magic Carpet

Entre une séance de magasinage intensive chez Ikea, l’assemblage d’une boîte de rangement astucieuse à placer sous mon lit d’invités, l’organisation de la chambre qu’Anso va étrenner dès dimanche et l’installation d’un store dans la salle de bain qui m’a permis de recycler les papiers qui en faisaient office à ce jour, j’ai eu le temps de préparer un petit fichier vidéo de mon pet shop pour faire rire mon charmant époux parti en Inde. Cette phrase-là était pour toi, Karine B. Ce fut un franc succès que j’ai eu envie de partager avec vous. À titre informatif, les images présentent une parcelle de notre ancien appartement de West Hollywood.

video

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Objectif du jour : Aller chez Ikea à Burbank chercher ce qu’il me manque pour finir d’organiser la maison et faire le lit des invités.

Fait saillant : J’ai rempli tous mes objectifs et il n’est pas minuit.

Pensée du jour : « Mon blog manque de suite dans ses idées. »

mardi 4 août 2009

Jour 55 : 33 jours

9h29. Un frappuccino bien frais descend mon œsophage alors que les feuilles mortes craquent sous les pattes de mes petites panthères parties explorer la montagne. Un voisin éternue. Une fois. Deux fois. Trois fois. Dieu te blesse. Le soleil javellise le patio minute après minute, mètre après mètre. Si ce n’était de mon décor imparfait, ce serait le bonheur parfait. Je me demande si Émilie L. a retrouvé sa légèreté. La petite Camille a-t-elle respiré sa première bouffée d’air? Je me demande si les bébés qui ne veulent pas sortir de leur bain de liquide amniotique préféreront les bains aux douches. Je m’en demande, des choses. Mon voisin éternue. Une fois. Deux fois. Trois fois. Dieu te blesse. À ce rythme-là, il va finir la journée avec un sacré œil au beurre noir ou un œil au beurre noir sacré. Je fais défiler les pages résumant mon quotidien. Trente-trois jours de retard. Je me dis que les lecteurs ne doivent plus affluer. Mon frappuccino a soudain un petit goût amer d’échec. Depuis le 3 juillet, il s’est passé beaucoup, beaucoup de choses. Trop pour avoir eu le temps de vous les raconter. Mon objectif du jour est de me rattraper. Je suis confinée à la maison de toute façon. J’attends le plombier. Je pourrais vider des boîtes, mais ça peut attendre une journée. Du moment que tout soit prêt dans une quinzaine de jours pour l’arrivée d’Anne-Saucette. Question de ne pas entraver la succession temporelle des événements, je vous invite à effectuer sporadiquement quelques retours en arrière. Je continuerai à afficher les histoires des jours passés par ordre chronologique, mais le message d’aujourd’hui me permettra de continuer où j’en suis même si le rattrapage n’est pas complet. Deal?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Objectif du jour : Je me donne une semaine pour rattraper mon retard sur mon blog.

Fait saillant : J’aime les frappuccinos bien frais. Il est bien trop tôt pour un fait saillant plus excitant.

Pensée du jour : « 33 jours… sigh »